Le blog de Stéphanie ...

WE raquettes dans le Jura

Samedi et dimanche 3/4 mars 2012

Le parcours:
http://www.openrunner.com/index.php?id=1463506
42km, D+1758m, D-1626m


Trains
:
Paris-Bellegarde 7h11 arrivée 9h48
Chevry-Bellegarde-Paris 18h05-18h45 puis 19h05-21h52



Logement: refuge du Gralet, non gardé, sans eau ni électricité
http://refuges.info/point/1085/cabane-non-gardee/jura/chalet-du-gralet/


Le 1er jour, nous sommes partis de Bellegarde à 10h. Ca monte raide au début, mais sans neige. On pensait même ne pas avoir besoin de raquettes. On a eu de la neige à partir de 1200m. Il y avait entre 10 cm et 1m je pense suivant les endroits. On ne s'enfonçait pas trop, la neige était un peu dure. Et finalement c'est là qu'elles sont le plus efficaces, parce que sans raquettes on s'enfonçait beaucoup, alors qu'avec, vu que la neige était un peu dure, on ne s'enfonçait pas du tout. Quelques passages un peu mou quand même, en fonction de l'exposition au soleil. C'était super beau, et il faisait grand beau. On est arrivés au refuge vers 19h. On a fait 20km.
Il y avait déjà 6 filles scout. Elles étaient montées depuis le village d'en bas sans raquettes, elles avaient les pieds trempées. Elles avaient allumé le poêle, mais il ne chauffait pas beaucoup. Je suis restée toute la soirée collée au poêle ! On a fait fondre de la neige, ça va je ne suis pas malade. Je ne sais pas quelle t° il faisait, mais je dirai bien 1 ou 2°C ! On s'éclairait avec des bougies et les frontales. J'ai dormi avec 4 couvertures repliées en deux, donc 8 épaisseurs. Heureusement que le refuge n'était pas complet ! Je n'ai pas beaucoup dormi, le matelas était dur et ça me faisait mal, et je ne pouvais pas me tourner avec toutes mes épaisseurs.

Le lendemain, elles se sont levé à 6h30, nous à 7h30. Le feu était éteint, il faisait trop froid. Mais il faisait déjà grand soleil, et plus chaud dehors. On avait un thermos, et on avait fait du thé chaud la veille, heureusement sinon on n'aurait pas pu le matin sans feu. On est partis à 9h. Le matin, la neige était dure, on avançait bien. Puis une fois ramollie, on a bien ralenti. A 12h on n'avait fait que 6km ... On est passé au Reculet, au Crêt de la Neige. Après on est passé sur les balcons du Léman, et là on avançait bien, et c'était en léger faux plat descendant. Je remplissais ma poche à eau de neige au fur et à mesure. Quelques passages difficiles pentus et glissant que j'ai devalés sur les fesses ! Puis on est arrivés en haut de la station de Lelex, il y avait beaucoup de monde. Puis on a basculé de l'autre côté pour descendre sur Crozet. Une "station de ski" trop moche. Il y a juste la gare de télécabine et un parking. Pas de neige, c'est à 600m d'altitude. Puis on a continué jusqu'à l'arrêt de bus à Chevry. On a enlevé les raquettes dans la dernière descente, probablement vers 1000m. On a fait 22km, on est arrivé au bus à 17h45 pour le prendre à 18h05. Sauf qu'il avait 20mn de retard. Et qu'à Bellegarde, on n'avait que 20mn de battement ... Il a conduit assez vite pour rattraper, on est arrivés à 18h55 pour le train de 19h05, parfait.

Il faisait tellement beau que j'ai pris un beau coup de soleil sur le visage, avec une belle marque de lunettes. Et bien mal aux cuisses, entre la neige et la descente ...
J'ai beaucoup aimé, même le refuge. Certes une bonne douche chaude aurait fait du bien, mais c'est l'aventure ! Et surtout, on n'avait pas le choix, sinon il fallait redescendre dans la vallée. Alors que là c'est quand même chouette de se réveiller au milieu de la neige, au soleil.











05/03/2012
0 Poster un commentaire